Search Icon
1991 - 2021

30 ans d’engagement auprès des femmes

En 1991 sur 113 personnes qui suivent un cours, 55% sont des hommes. Dès 1993 la tendance s’inverse pour arriver sur une moyenne de 75% de taux d’occupation au féminin dans les cours.... c'est encore le cas à ce jour !
image anne ronde
Anne Bottani
Fondatrice FeJ
Enseignante de formation - Responsable de la recherche pédagogique
image marianne ronde
Marianne Waeber
Fondatrice FeJ
Formatrice et spécialiste de l'animation socio-culturelle

Les fondatrices de FEJ

UN MEME ENGAGEMENT, faciliter l’intégration des migrants en situation de précarité. Lutter contre l’exclusion.

UNE MEME AMBITION, permettre à chacun de gérer son quotidien par l’acquisition de la langue comme formation de base et accéder à une formation professionnelle

 

Juin 1991 – La naissance de FRANÇAIS EN JEU

Tout est parti de la création d’un matériel didactique d’un genre nouveau : «Paroles en Jeu»
qui permet l’apprentissage du français via la communication orale au travers de situations que nous
vivons quotidiennement.
Dès 1990, nos deux futures fondatrices Anne Bottani, Marianne Waeber accompagnées dans la démarche de Claire-Lise Gilliéron (toutes trois issues du Groupe d’Actions Interculturelles) vont sillonner
presque tous les cantons romands avec le matériel fraîchement sorti de presse sous le bras. Elles
présentent leur travail à différentes associations, institutions, écoles… Elles remportent un franc
succès, la première édition de mille exemplaires est épuisée, une réédition voit le jour dès septembre 1991.
Presque toutes les institutions reconnaissent l’utilité de la méthode et la nécessité de dispenser des
cours dans ce sens… Cependant le temps, les moyens, les ressources manquent pour mettre sur
pied l’organisation de tels cours au sein de celles-ci.

Néanmoins, après moult visites et négociations de-ci de-là, l’Association des Services Bénévoles
Vaudois (ASBV) s’enthousiasme pour le projet en accueillant cette nouvelle activité parmi les siennes.
L’ASBV apporte son aide pour organiser la première formation d’enseignants bénévoles, offre un
soutien financier afin d’ouvrir une quinzaine de cours aux adultes étrangers à Lausanne… Et dès juin
1991, ce partenariat permet la création de notre association : FRANCAIS EN JEU !
Anne et Marianne sont rapidement rejointes dans cette aventure par Marianne Perdrix la première
Présidente de Français en Jeu.

 

Merci Mesdames pour tout ce que vous avez mis en place, pour votre humanité, votre engagement, votre ténacité.

 

D’hier à aujourd’hui le rôle des femmes

reste prépondérant dans notre association

30'235
C’est le nombre de femmes ayant suivi au moins un cours chez nous en 30 ans d’activité.
80%
Le taux de représentation des personnes œuvrant pour notre association se conjugue aussi au féminin